Diferencia entre revisiones de «Pavo cristatus»

139 bytes añadidos ,  hace 4 años
sin resumen de edición
Apareixe representau en os molimentos y pinturas antigos. Yera un manjar muit apreciau en os festines de l'antiga Roma an o pavo real yera un plato quasi obligatorio. En tiempos d'a caballería, yera tamién muit apreciau lo pavo real, ''noble au'' y a suya carne yera l'alimento d'os valients y d'os amants y adorno d'as lifaras. <ref>''Diccionario enciclopédico popular ilustrado Salvat'', 1906-1914</ref>
[[Imachen:Murugan by Raja Ravi Varma.jpg|200px|thumb|Raja Ravi Varma (1848-1906), ''Murugan'' (o dios hindú Murugan con as suyas mullers sobre o pago Vahana).]]
[[Imachen:Habsburger Pfau 1555.jpg|200px|thumb|Pago real d'os Habsburgo con o blasón d'os dominios d'a [[Casa d'Habsburgo|casa]], 1555.]]
En a epoca contemporania, os prencipals [[Zoológico|zoológicos]] de totz tienen como un d'os prencipals atractivos ta o publico visitante una colección de pavos reals.
L’histoire veut que l’introduction du paon bleu en Europe incombe à Alexandre le Grand (356-323 av. J. C.) mais le décryptage de hiéroglyphes, la lecture d’anciens documents grecs et la datation de bas-reliefs suggèrent une importation beaucoup plus ancienne. On sait, par exemple, que la flotte du roi Salomon (970-931 av. J. C.) ramena plusieurs spécimens, qu'Assourbanipal, roi d’Assyrie (669-627 av. J. C.) élevait déjà des paons dans des enclos et que Darius <abbr>I<sup>er</sup></abbr>, roi des Perses (522-486 av. J. C.) détenait aussi des paons dans ses jardins. La Mésopotamie entretenait, déjà vers 520 av. J. C. des échanges commerciaux avec l’Inde donc près de deux siècles avant les conquêtes d’Alexandre le Grand. Mentionné dans la Bible comme animal domestique, le paon fut élevé dans l’Antiquité en Égypte, en Palestine et en Macédoine vers 440 av. J. C. Il fut introduit chez les anciens Grecs qui le consacrèrent à Héra, déesse grecque du mariage. Mais après les nombreuses luttes fratricides que se livrèrent les différentes cités grecques, il disparut d’Asie Mineure et Alexandre le Grand ne fit que le réintroduire en Macédoine vers 330 av. J. C.
1351

ediciones